Fentech

Zoom sur le retail : la tendance du drive-to-store

Si la digitalisation a apporté beaucoup d’avantages pour les entreprises, elle a également contribué à développer une peur chez les commerçants : la cannibalisation des ventes  en boutique, voire la fin des ventes. Or, au contraire, l’essor du digital doit être pris comme un complément au point de vente. Utilisé intelligemment, le digital offre plusieurs atouts pour votre marque :

  • Vous pouvez vous assurer une e-réputation au top, grâce aux différents avis des internautes. Ce sont des informations rassurantes pour un nouveau consommateur, qui va pouvoir se baser sur des expériences véridiques pour juger la pertinence de telle ou telle boutique.
  • Les leviers digitaux vous permettent d’étendre votre notoriété. Qui dit plus de notoriété, dit forcément plus de personnes qui s’intéressent à votre marque et donc à vos points de ventes.

C’est dans ce contexte qu’est né le drive-to-store, pour renforcer le lien entre digital et physique, et les utiliser en complémentarité.

C’est quoi le drive-to-store ?

Pour certains ce terme peut vous sembler inconnu et pourtant il est bien ancré dans beaucoup de commerces. Initialement ce terme désignait les automobilistes qui se déplaçaient jusqu’en magasin. La notion de transport était la caractéristique numéro 1 de ce concept, d’où l’origine de son nom. Cependant, elle a connu un virage pour s’élargir vers le fait de mettre en place une stratégie marketing ciblée en quête de faire déplacer le client en boutique pour aboutir à un acte d’achat.

Des avantages pour vous et le client

Sans surprise, si ce concept plaît autant c’est parce qu’il confère des avantages certains autant pour vous que pour vos clients. Comme on dit toujours, honneur aux clients :

  • Une expérience client : vous lui offrez la possibilité d’avoir une expérience totalement personnalisée à chaque moment. Que ce soit sur le net en lui proposant des offres exclusives en fonction de là où il se situe. Ou bien en physique, en lui proposant une expérience positive en magasin.
  • De nouveaux moyens de consommer : vous lui permettez d’avoir plusieurs canaux par lesquels passer pour pouvoir faire ses achats. Il peut les commencer en ligne et les finaliser en boutique pour pouvoir toucher le produit, le tester en direct et pouvoir se faire ses premières impressions. Vous lui laissez le choix sur son parcours et ça les clients l’apprécient fortement.

Du côté commerçant plusieurs avantages sont notables :

  • Boostez votre trafic en magasin : le drive-to-store poussent les clients à se rendre en boutique. Donc si votre stratégie est bien faite, logiquement vous devriez booster considérablement le nombre de visiteurs en magasin.
  • Ciblez mieux le comportement de vos clients : la récolte de données que vous allez obtenir, va vous permettre de mieux comprendre le comportement de chacun de vos clients. Mieux comprendre votre client, vous amènera à mieux cibler les actions auxquelles il sera réceptif. Vous aurez la bonne offre, au bon moment.
  • Obtenez de nouveaux clients : le fait de proposer à la fois des canaux digitaux et physiques, vous permet d’étendre vos champs du possible. Vous allez toucher plus de clients potentiels, qui sont plus sensibles aux achats en boutique, tout en les rassurant grâce à une présence digitale qui leur permet d’en savoir un petit peu plus sur vous.

Comment élaborer sa stratégie ?

Pour mettre en place une stratégie drive-to-store, vous devez suivre plusieurs étapes :

  • Connaître vos clients parfaitement : la connaissance de votre client est valable pour n’importe quel secteur. Cependant dans le cadre d’une stratégie drive-to-store, la connaissance de celui-ci doit être accrue. Vous devez récolter autant de données que vous pouvez sur vos clients. Notamment des données comme la géolocalisation pour vous aider à cibler vos actions. Pour cela vous devez avoir en votre possession des outils et mettre en place des processus de récolte de données (sondages, enquêtes etc…).
  • Segmenter vos cibles : une fois toutes ces données récoltées, vous devez être en mesure de les analyser pour connaître chacune de vos cibles. Savoir ce qu’elles recherchent ? Sur quelles plateformes se trouvent-elles ? Où se localisent-elles ? À partir de là, vous serez en mesure de proposer les offres et les contenus adéquats pour chacune de vos cibles au bon moment. Des contenus qui les poussent à se déplacer en boutique.
  • Anticiper ses actions marketing : vous avez récolté des données sur vos clients, vous les avez analysées, maintenant il est temps de passer à l’action. Normalement à partir de votre analyse, vous serez en capacité de savoir quelles actions envisager pour toucher vos cibles. Cela se traduit par le fait d’établir une stratégie bien rodée, pour les mettre en place au meilleur moment afin de maximiser vos chances.
  • Suivre vos KPI : le suivi de vos différents KPI vous permettra de calculer votre ROI et de voir en même temps les améliorations à effectuer. Et tout simplement de voir si votre stratégie est gagnante ou non. Parmi les paramètres que vous devez suivre, il y a le taux de fidélisation des personnes touchées par votre stratégie ou bien l’évolution du trafic en boutique.
  • Un gros plus : offrir une expérience unique en boutique : ce qui peut sensiblement faire la différence est l’expérience que vous allez installer en boutique. Cela peut être une expérience qui joue sur les différents sens humains : l’odorant en installant une senteur où l’on se sent bien. L’ouïe avec de la musique ou bien le goût avec des dégustations. La vue en ayant une boutique attrayante et qui donne envie d’y passer du temps. Et bien évidemment le toucher, avec le fait de pouvoir tester, toucher les produits. Ou cela peut-être des expériences uniques, que vous aurez monté de toute pièce. À vous de mettre en avant vos talents créatifs. 

Quelles actions peuvent-être mises en place ?

Sachez que plusieurs actions s’offrent à vous dans le cadre du drive-to-store. Nous vous avons listé 6 actions. Bien sûr c’est une liste non-exhaustive et d’autres leviers peuvent être mis en place.  Parmi les actions nous avons :

  • Le click and collect : c’est une pratique connue de tous et qui nous sauve la journée dans certains cas. C’est le levier le plus fréquent, où le client commande les articles qu’il souhaite pour venir les récolter en magasin généralement en quelques heures. L’avantage c’est le temps d’attente moindre comparé à l’attente de se faire livrer chez soi.
  • Le store locator : ici il s’agit de répertorier sur votre site, l’ensemble de vos boutiques avec les disponibilités pour chacun de vos produits. Le client n’a qu’à choisir la boutique qui lui convient le mieux. L’avantage pour vous, est d’avoir une visibilité sur votre stock dans chacune de vos boutiques.
  • Le geofencing : c’est une technologie qui se base sur la géolocalisation pour suivre les déplacements d’une personne. Grâce à ça, vous pourrez envoyer des notifications dès qu’une cible potentielle rentre dans une zone où vous êtes présents.
  • Le Beacon : elle se constitue d’une balise installée en boutique et qui envoie des notifications dès qu’un client est aux alentours de la boutique pour faire de la promotion. Le problème que cela peut poser, c’est que le client doit avoir l’application de la marque et avoir son bluetooth activé pour pouvoir recevoir ces notifications.
  • Les offres spéciales : vous pouvez décider de mettre en place un concours ou bien une offre sur votre site ou par mail, valable uniquement en boutique. Cela va obliger les clients à se déplacer pour pouvoir bénéficier de cette offre alléchante. 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *