Loading...

Les 5 tendances de la supply chain : édition 2022

Gérer sa supply chain correctement n’est pas chose facile. Intempéries, pénuries, pertes de salariés sont autant de facteurs qui rendent difficile sa gestion au quotidien. S’y l’on y ajoute les contraintes de coûts, de logistique, de transports et des concurrents, cela est un véritable casse-tête pour les professionnels de ce secteur. Alors si vous ne voulez pas être dépassé et risquer de perdre votre business, suivre les tendances sera votre meilleure force. Pour vous, nous avons déniché les 5  tendances en matière de supply chain de cette année 2022.

1.      Adopter une supply chain verte, c’est assurer son avenir

La question de l’écologie est un enjeu qui touche tous les secteurs et les domaines quel qu’il soit. Alors je vous l’accorde, on en a beaucoup parlé dans nos articles, que ce soit pour les tendances retail ou bien les tendances marketing. Mais si elle ressort autant dans le monde du business, c’est parce que les entreprises ont un rôle majeur à jouer dans la préservation et la sensibilisation autour de l’environnement. 

Deux grandes raisons l’expliquent :

  • Des consommateurs plus conscients : les générations actuelles exposent de plus en plus  les problèmes environnementaux causés par la société actuelle. Si d’un point de vue individuel, les actions de chacun influencent négativement ou positivement, les business notamment du textile par exemple, restent des industries qui polluent énormément et dont des initiatives sont à prendre. C’est dans cette optique, que les consommateurs se sont de plus en plus éveillés sur l’écologie et les actions qu’ils pourraient entreprendre, dont celle de consommer plus éthique. Les marques dites vertes, connaissent une côte des plus importante et sont valorisées à tous les niveaux.
  • Des réglementations en cours : ces dernières années et celles qui suivent sont rythmées par des réglementations en faveur de l’environnement dans le monde du travail. La RSE, encore facultative, et les lois autour d’une économie circulaire en sont des exemples concrets qui poussent les entreprises à adopter de nouveaux gestes et une nouvelle organisation plus respectueuse de l’environnement.

Pour commencer à réorganiser votre supply chain 4 grandes actions peuvent être mise en place :

1. Côté production, lors de l’emballage de vos produits opté pour des packagings fait à partir de matériaux recyclés et avec la particularité d’être également recyclables.

2. D’un point de vue logistique, essayer d’optimiser votre réseau de distribution et notamment de transport en limitant les longs trajets. Mais également en priorisant des véhicules qui rejettent peu, voire pas de CO2.

3.   Dans vos entrepôts, entreposez vos stocks de manière intelligente. Cela inclut un abaissement de vos surstockages, qui amènent à l’obsolescence des produits. Mais également un entreposage qui puisse limiter un maximum les trajets répétitifs de vos équipes.

4.    Chose importante, pensez à relocaliser vos entrepôts au plus près de vos différents points de vente. Cela peut inclure la mise en place de micro-entrepôts tout autour de vos points de vente.

Aucun texte alternatif pour cette image

2. La mise en place d’outils IA en tant que logiciels métiers sera votre meilleur allié

L’essor de l’intelligence dans notre société n’a jamais été aussi flagrant. Aujourd’hui elle est partout, dans nos smartphones, dans nos cuisines ou bien dans nos voitures. Et si elle est une assistance non-négligeable dans plusieurs situations, elle n’en reste pas moins impérative dans les business d’aujourd’hui. La concurrence de plus en plus agressive, des clients de plus en plus exigeants sont des facteurs qui ont poussé les commerçants à s’intéresser à cette nouvelle technologie, qui démultiplie les capacités humaines originelles. Des solutions ont été développées pour répondre aux différentes spécificités des différents métiers d’une même entreprise. Pilotez et optimisez votre réseau supply chain par exemple, deviendra un jeu d’enfant. Plus besoin de faire vos propres prévisions, plus besoin d’anticiper vos actions et vos décisions, tout vous est donné sur un plateau d’argent en temps réel.

3. Les micros-entrepôts : l’avenir de la logistique ?

Avec l’explosion du Quick Commerce et de la livraison ultra rapide, la logistique traditionnelle a dû se réinventer pour répondre à ces nouveaux besoins. D’ailleurs, si vous souhaitez tout savoir sur le Quick Commerce, nous décryptons ce phénomène dans notre article : Le Quick Commerce : une nouvelle révolution dans le retail. Pour revenir au sujet principal, la logistique a dû s’adapter pour permettre ces prouesses de livraisons en quelques minutes voire quelques heures. Sans cette adaptation, cela aurait impliqué des coûts logistiques exorbitants et des transportations répétitives et abondantes qui n’auraient pu ni tenir sur la longueur ni répondre aux promesses de ses livraisons express. La mise en place de micro-entrepôts et/ou de « dark stores » ont permis de combler ce besoin, permettant l’entreposage de stocks en bout de chaîne au plus près des clients. C’est une solution à prendre en compte dans vos futures stratégies.

4. La robotique pour automatiser vos tâches

La robotique ne cesse d’évoluer pour accompagner les professionnels dans leurs différentes tâches. En supply chain, les robots d’entrepôts sont intégrés notamment dans la réalisation de tâches répétitives et chronophages, qui épuisent les équipes et leur font perdre du temps. Les robots travaillent au côté des humains pour leur faciliter leur travail et automatiser certaines tâches. Si de ce point de vue, les robots semblent plus être un gadget, en réalité, ils deviennent indispensables dans des supply chain d’une certaine envergure qui perdrait plus de temps à le faire manuellement et qui ne leur permettrait pas de répondre au nouveau besoin des consommateurs (la rapidité). L’année 2022 marque la croissance exponentielle de la robotique et de son développement dans la supply chain. C’est dans cette optique d’automatisation des tâches, que la conduite autonome connaît des bonds dans la recherche pour faciliter la distribution des stocks. Ces prouesses offrent plusieurs avantages : réduction des coûts liés à la gestion de la supply chain, une fluidification de tous les réseaux et une meilleure expérience pour vos clients.

5.      Adopter une supply chain résiliente : l’avenir pour faire face aux aléas

La crise Covid-19 n’a pas épargné les business et notamment toute la gestion de la supply chain. Rupture de stock, pénurie de matières premières, ralentissement des productions, des effectifs. Sans compter les aléas météorologiques, les réglementations mises en place et en cours. Ces dernières années, les professionnels de la supply chain ont dû rebondir rapidement et efficacement pour ne pas tomber à l’eau et faire faillite. On parle ici de « rupture de la chaîne d’approvisionnement ». Alors pour contrer ce mal, l’adoption d’une supply chain mais plus spécifiquement d’une chaîne d’approvisionnement résiliente a été la clé de tout cela. Mais qu’est-ce que l’on entend par résilience ? On dit qu’une chaîne d’approvisionnement est résiliente, lorsqu’elle est en capacité de contrer ou du moins atténuer les effets des différents chamboulements externes et internes à une entreprise. En autre, une organisation et des stratégies réfléchis et qui vous offrent des marches de manœuvres. Les outils IA par exemple, seront des solutions qui vous permettront de l’atteindre. L’année 2022 sera portée par cet élan et les entreprises devraient impérativement s’y mettre pour ne pas risquer de couler face à la concurrence et à la pression extérieure.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Top