Loading...

Faites-vous ces erreurs lors de vos lancements de produits ?

Développer la croissance de son entreprise, découle en partie d’une bonne gestion de son catalogue produit. Cela englobe le pilotage des produits en fin de vie, des campagnes de lancement et l’assortiment des produits en boutique. Sans oublier bien sûr, une bonne maîtrise des budgets à allouer pour chacune de ses branches. Le lancement de nouveaux produits est le processus qui permet le renouvellement de son catalogue. Pour apporter de la fraîcheur et de la nouveauté auprès des consommateurs, qui d’années en années mettent une certaine pression aux commerçants. Dans cet article, vous pourrez identifier les 8 erreurs à ne pas faire lors de ses lancements de produits.

  1. Un mauvais ciblage des besoins de votre marché 

Pour qu’un produit plaise, il se doit de répondre à un ou des besoins des consommateurs. Un mauvais ciblage de ses besoins, va sans nul doute entraîner l’échec de votre lancement. Vous devez être à l’écoute de votre marché. Pour ce faire, vous devez effectuer plusieurs processus :

  • Étudier le comportement de votre clientèle : c’est une étape importante lorsque l’on veut comprendre le profil type de ses clients. Cela permet d’identifier ses attentes et ses besoins. Vous devez analyser l’historique de vos ventes précédentes et les caractéristiques socio-démographiques de vos clients.
  • Effectuer des études de marché, des sondages, des questionnaires : c’est le moyen le plus rapide pour identifier clairement les besoins des clients. Cela vous permet de savoir précisément si votre produit peut plaire et/ou vous donnez des idées de lancement.
  • Faire de la veille concurrentielle : regarder ce que fait la concurrence est impératif si l’on veut être à la page des dernières tendances. Cela est également un moyen de pouvoir s’inspirer pour créer des produits à plus fortes valeurs ajoutées que ces concurrents. 
  1. Investir tout son budget dans le produit

Une erreur qui peut être souvent faite, est d’investir la quasi-totalité de son budget dans la création du produit. Certes, pour avoir un produit de qualité, une grande partie de votre budget doit-être alloué à cela. Cependant, il ne faut pas négliger la partie marketing et communication, qui seront votre levier de visibilité et de croissance pour réussir votre lancement. C’est pour cela qu’une bonne partie de votre budget doit également prendre en compte ses deux dimensions. Vous ne pourrez pas faire connaître votre produit au grand public juste par une communication primitive, sans budget.

  1. Ne pas effectuer de tests préliminaires

Avant de commercialiser quelconque produit, il est nécessaire d’avoir effectué des tests de qualité. Selon l’article créé, les tests ne seront pas forcément les mêmes. Cela peut-être des contrôles d’efficacité du produit, l’attrait des personnes vis-à-vis du produit, le goût du produit, etc. Il est recommandé de faire appel à un panel de consommateurs, qui pourront vous donner un avis neutre et sincère sur votre produit.

  1. Ne pas avoir de prévisions fiables sur ses stocks et ses ventes

Ne pas effectuer de prévision sur son lancement est une énorme erreur. Vous risquez d’échouer votre lancement à cause d’une mauvaise gestion de votre stock. Nous mettons l’accent sur des prévisions fiables, car ce n’est que grâce à cela que vos prévisions ont du sens. Elles vous permettent de planifier sereinement toutes vos actions sur votre Supply Chain. Vous savez quelle quantité produire, à quel moment pour être paré le jour J. Vous savez également les réapprovisionnements à effectuer à date précise. Vous n’aurez pas le désagrément des ruptures ou des invendus.

  1. Faire une annonce prématurée de son lancement

Annoncer votre lancement beaucoup trop tôt peut-être défavorable pour vous. Deux grands cas de figure peuvent arriver :

  • Des imprévus interviennent et vous n’avez pas d’autres choix que de reculer votre date de lancement. Le problème, c’est que vos clients seront en attente pour avoir le produit et ce retard sera mal perçu. Votre image de marque en prendra forcément un coup. Qui dit clients insatisfaits, dit perte financière.
  • La date étant loin, les personnes oublient votre lancement petit à petit. Ils seront accaparés par des nouveaux lancements plus récents.
  1. Effectuer son lancement à la mauvaise période

La réussite de votre lancement, vient en partie de la date à laquelle vous effectuez le lancement. Si vous lancez des bottes bien chaudes en été, les ventes seront forcément un flop. Votre produit doit être lancé en fonction de la saison à laquelle il se réfère, des événements commerciaux spéciaux auxquels il peut se référer (Noël, saint-valentin, pâques…). Attention, il est important que vous soyez vigilant sur les activités de vos concurrents, pour ne pas vous retrouver sur la même période de lancement.

  1. Avoir une date de lancement fixe et définitive

Se fixer une deadline est importante, pour pouvoir échelonner chacune des étapes en amont du lancement. Cependant comme des imprévus peuvent arriver à tout moment, votre date doit pouvoir être flexible. Dans le cas échéant, si vous rencontrez un pépin et que vous restez fixe dans votre lancement, celui-ci peut être de moindre qualité. Et vos résultats seront impactés.

  1. Fixer le mauvais prix

Le prix est une métrique importante, qui joue dans la décision finale du client d’acheter ou non. Analyser l’offre et la demande est indispensable, si l’on ne veut pas risquer de perdre des clients potentiels. Bien sûr, votre rentabilité reste au centre de vos préoccupations, il vous faut donc ne pas trop gratter sur votre marge. Mais trouver le juste milieu, pour proposer le prix le plus juste et attrayant possible.

En quoi DSales peut vous aider ?

DSales est une solution intelligente de prévision des ventes qui fiabilise vos prévisions sur vos stocks et vos ventes. Notre solution intègre le module lancement de nouveaux produits. DSales prédit avant le lancement les potentiels de vente des produits sur lesquels vous voulez miser. Grâce à des prévisions fiables, la solution vous indique les stocks à prévoir lors du jour J, mais également les réapprovisionnements à effectuer à des dates précises. En plus de cela, la solution vous aiguille sur les budgets à allouer sur chacune des étapes de votre lancement.  L’algorithme analyse directement pour vous le meilleur moment pour lancer vos nouveaux produits.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Top