Fentech

Comprendre le plan d’approvisionnement

Comment parler de supply chain sans évoquer le plan d’approvisionnement, pilier central dans la bonne gestion de celle-ci. Partie intégrante du processus de DRP (Planification des Ressources de Distribution), c’est un plan établi à moyen et long terme ayant pour but de répondre aux besoins d’une entreprise en termes d’approvisionnement produits. Cela implique une amélioration des problématiques liées au stock et à la demande client. Pour ce faire, le plan d’approvisionnement se fiabilise grâce aux prévisions de vente et de stock pour savoir quand commander auprès des fournisseurs, en quelle quantité et surtout quels produits commander.

Les différents objectifs du plan d’approvisionnement

Le plan d’approvisionnement couvre plusieurs objectifs essentiels à tous retailers :

🙫 Améliorer la disponibilité produit : en planifiant et en gérant les approvisionnements le plus finement possible, il aide au pilotage des stocks. Ainsi, les ruptures et les surstockages sont régulés pour être pleinement réduit.

🙫 Planifier les commandes fournisseur : il permet d’établir un calendrier des commandes et des délais de livraison associés en planifiant pour chaque article les quantités et les dates à laquelle effectuer les commandes. Cela optimise la gestion de votre entreprise et participe à répondre constamment à la demande client.

🙫 Optimiser vos commandes : il permet de suivre en temps réel les commandes en cours ou prévues et d’en faire des modifications si besoin. C’est grâce aux prévisions et à l’évolution des ventes en direct que les professionnelles peuvent établir et modifier les commandes faites.

Différentes politiques d’approvisionnement

Selon l’entreprise, le secteur et l’affluence de la demande client, les politiques d’approvisionnement ne seront pas les mêmes et devront être adaptées soigneusement. Pour ce faire, 4 grandes politiques existent :

🙫 La « méthode calendaire » : C’est un approvisionnement qui s’effectue à date et en quantité fixe. L’inconvénient de cette politique est la catastrophe que cela peut engendrer en cas de mauvais calculs des quantités pour les articles qui pourrait mener à des ruptures et auquel cas du surstockage très coûteux pour l’entreprise. C’est une méthode appréciée lorsqu’un contrat de livraison annuel a été effectué avec un fournisseur. Elle s’adapte particulièrement aux produits dont la demande client est constante et linéaire.

🙫 La « méthode du point de commande » : C’est un approvisionnement à date variable et à quantité fixe. Il s’agit-là d’enclencher une commande d’un lot d’articles dès que celui-ci atteint son stock minimum calculé au préalable. Cette méthode convient aux produits coûteux et à la consommation peu stable. Une mauvaise gestion de cette politique, peut entraîner des ruptures de stock lourdes financièrement.

🙫 La « méthode de recomplètement » : C’est un approvisionnement à date fixe et à quantité variable. A date fixe, une étude est faite sur le stock sur la quantité à commander auprès du fournisseur pour atteindre le stock maximum prédéfini au préalable. Elle s’adapte particulièrement aux produits qui subissent un vieillissement coûteux et dont la consommation est stable. De la même manière que la « méthode calendaire », une irrégularité de la demande client pourrait engendrer des problèmes coûteux de stock.

🙫 L’approvisionnement à date et quantité variable : Les commandes auprès des fournisseurs se font lorsque le besoin se fait ressentir, en ayant fait un calcule à court terme au préalable. Cette méthode n’est pas adaptée pour des stocks permanents ou à forte demande.

Différents horizons du plan d’approvisionnement

Lorsqu’un plan d’approvisionnement est construit, trois périodes sont nécessaires à sa confection. Il est donc important de les respecter pour le bon déroulement des évènements.

🙫 « Période libre » : C’est une période durant laquelle le plan d’approvisionnement est construit. Le plan d’approvisionnement doit permettre de savoir quand s’approvisionner, en quelle quantité, pour éviter toute rupture ou surstock. Tout le travail est réalisé à une maille hebdomadaire voire mensuelle.

🙫 « Période flexible » : C’est une période durant laquelle le plan d’approvisionnement est finalisé et validé. Tout le travail est réalisé à une maille quotidienne et hebdomadaire, pour permettre de l’achever.

🙫 « Période de gel » : C’est une période durant laquelle aucunes modifications n’est possible sur le plan d’approvisionnement. Tout a déjà été préétabli dans les périodes précédentes. Les seules modifications possibles sont pour des urgences de rupture de stock importantes.

Comment DSales peut vous aider ?

DSales est une solution intelligente de prévision des ventes qui fiabilise vos prévisions sur vos stocks et vos ventes. Ainsi, il vous permet de prévenir la demande client sur chacun de vos produits. Vous saurez lors de vos approvisionnements, quelle quantité et à quel moment vous devez effectuer vos commandes fournisseurs et production. Grâce à cela, vous pourrez réduire vos stocks et avoir seulement le stock nécessaire. Vous minimiserez voire éradiquerez ainsi les ruptures de stocks et les surstocks.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *