ChatGPT : prochaine révolution du Retail ?

Si vous avez une appétence pour les sujet Tech vous n’êtes sûrement pas passé à côté du buzz de ces dernières semaines. Il s’agit bien sûr de la révolution ChatGPT, le nouvel assistant virtuel d’OpenAI.

Le 30 novembre dernier il est lancé pour un usage gratuit au grand public. Aujourd’hui il compte déjà plus d’un million d’utilisateurs. 

Cet agent conversationnel est difficilement comparable aux chatbots actuels. Ceux que nous connaissons se reposent généralement sur des mots déclencheurs et proposent de suivre un chemin tout tracé. C’est là où ChatGPT diffère ; il génère ses réponses sur-mesure, réalise des tâches et prend en compte le contexte de la demande. OpenAI nous promets une IA aussi affinée que possible, voyons si celle-ci peut s’adapter aux enjeux du Retail et où se trouvent ses limites.

D’où vient ChatGPT ?

Après l’insurrection des utilisateurs face à InstructGPT (l’ancêtre de ChatGPT), qui était accusé de tenir des propos racistes et proposait des réponses fausses à tour de bras, l’enjeu d’une nouvelle proposition de chatbot était de taille pour OpenAI.

Entre temps, on a pu découvrir un autre type de programme intelligent proposé par OpenAI : le logiciel Dall-E, puis Dall-E 2, un logiciel de création picturale à partir de descriptions textuelles. 

Image générée par Dall-E 2

(Prompt : An astronaut playing basketball with cats in space as a children’s book illustration, DALL-E 2)

Celui-ci a rencontré un grand succès, ce qui n’est pas nécessairement le cas de tous ses semblables. Si vous souhaitez en savoir un peu plus sur l’IA Art, c’était le sujet de notre dernier podcast.

En résumé, ChatGPT s’appuie sur l’apprentissage supervisé et de renforcement, puis sur plusieurs itérations de leur PPO : Proximal Policy Optimization

En schéma :

Vous pouvez également consulter celui d’OpenAI juste ici : https://openai.com/blog/chatgpt/

ChatGPT dans le Retail

La cible de ce programme est extrêmement large. OpenAI vous propose une liste de possibilités à essayer, rappelons le, sur la version gratuite de ChatGPT.  

De notre côté, essayons de voir ce qu’il peut apporter aux métiers du Retail. On sait déjà qu’en tant que chatbot, ChatGPT défie toute concurrence. Mais ce sont d’autres fonctionnalités qui vont réellement établir la différence de ce logiciel.

ChatGPT génère des contenus originaux : cela peut être votre prochain post LinkedIn, un article sur un nouveau programme d’IA, générer le visuel qui va avec… Soyez sûrs de répondre aux questions de vos clients, en générant la liste des questions les plus posées sur un thème ou secteur précis.

 

Vous pourriez faire vos reportings… Sans faire vos reportings. ChatGPT est capable d’analyser les données fournies et faire ressortir les points les plus importants. Quelques phrases répétitives à corriger et le tour est joué, vous avez gagné des heures de travail.

Ces heures, vous pourrez les passer à former de nouvelles personnes… Ou vous appuyer sur le programme là encore. Puisqu’il permet de poser tout type de questions ou de corriger des erreurs, cela permettrait aux nouvelles recrues de s’appuyer sur cet outil, plutôt que sur vos épaules (après tout vous n’en avez que deux, pour 6 nouvelles recrues ça ne fait pas beaucoup…).

 

Côté Category Managers et Chefs de Produits, le programme vous permettrait de générer des fiches de produits selon vos critères ou exemples fournis. 

Poussons encore plus loin ; une fois la fiche de produit générée, le logiciel  vous permettrait de classer les produits par famille, par collection, ou encore par couleur et taille.

Et si vous pouviez voir combien de ces produits, par taille, par couleur et par boutique il vous faudrait pour les 6 prochains mois ? Les allouer efficacement entre toutes vos boutiques, vos marketplaces et vos différents entrepôts ? Encore une fois ces fonctionnalités existent, mais c’est Fentech qui les propose, entre tant d’autres. N’hésitez pas à faire un petit détour sur notre site internet.

 

Ces tâches qui sont aujourd’hui chronophages et laborieuses pourraient demain être automatisées, le tout précisément selon vos besoins ou envies, grâce aux différents logiciels d’intelligence artificielle.

Les limites de ChatGPT

Bien que très intéressant et visiblement extrêmement bien affiné au regard des retours des utilisateurs, le ChatGPT a ses limites, qu’Open AI admet ouvertement. Entre autres : 

  • Les connaissances de ChatGPT s’arrêtent à fin 2021, car c’est la limite des données intégrées par les entraîneurs humains d’intelligence artificielle. ChatGPT n’est pas connecté à Internet ou à toute autre base de données externe.
 
  • Le programme, bien qu’entraîné au mieux pour ne pas ressembler à son prédécesseur, risque tout de même de générer des réponses vraisemblables mais fausses. Un risque qui tente d’être minimisé au maximum, mais qui n’atteindra probablement pas le risque 0.
 
  • ChatGPT est sensible à la formulation des questions. On a pu l’observer également avec les programmes de création picturale, cela reste vrai pour les agents conversationnels. Il peut refuser de répondre à une question ou ne pas connaître la réponse et savoir y répondre après une légère modification de phrasé.
 
  • Idéalement, quand le programme n’a pas compris une demande, il devrait poser des questions pour clarifier le sujet. ChatGPT va plutôt tenter de deviner ce que l’utilisateur cherchait à savoir.
 

OpenAI va s’appuyer sur les premiers feedbacks des utilisateurs pour améliorer sa solution et pouvoir la monétiser. En effet, le prototype qui reste pour l’instant gratuit a atteint le million d’utilisateurs en moins d’un mois. Même si le coût moyen de chaque réponse reste relativement faible, l’application est destinée à devenir payante.

 

On comprend de ce fait que la version de ChatGPT accessible est aussi affinée que possible, pour le moment. Ses fonctionnalités les moins connues sont sans doute celles qui sont les plus adaptées au monde du Retail et ses limites, pour la plupart, n’entravent pas l’exploitation du programme. On observe également de belles synergies avec la solution Fentech ! Nous attendons donc avec impatience les prochaines itérations de la solution.

 

 

Pour plus d’informations concernant Fentech, vous pouvez consulter notre site internet ici.

 

 

Si vous aimez les Podcasts, on vous propose “La Minute IA”, des podcasts court format à découvrir (ou re-découvrir) ici ou sur Spotify.

Suivez nous sur nos réseaux sociaux !