Loading...

Améliorez votre supply grâce au MRP

Dernier maillon du niveau tactique de la planification intégrée, le Material Requirement Planning (MRP) reste néanmoins aussi important que le PIC, le PDP et le DRP. C’est un système informatique de gestion des processus de production et de logistique. Il détaille minutieusement tous les processus de fabrication (volume de chaque article), d’approvisionnement (besoin en matières premières et semi-finis) et de logistique (échéancier de livraison et délais). Vous pouvez constater que le MRP se rapproche beaucoup du DRP et du PDP en termes d’objectifs. Cependant, nous allons voir à travers cet article ce qui fait sa singularité.

Pourquoi réaliser un MRP ?

Alors oui, on pourrait s’interroger sur l’utilité du MRP si le PDP et le DRP ont été établis en amont. Et bien sachez que plusieurs qualités lui sont attribuées et qui font de lui un outil nécessaire dans la gestion supply de votre entreprise. Commençons par sa particularité à s’adapter aux fluctuations de la demande client. Comme vous le savez, selon les périodes, les commerces connaissent des mouvements constants dans la vente entre les moments de rush et les moments de creux. Ils doivent alors prévoir leur stock pour ne pas se retrouver en rupture ou en surplus. Le MRP est là pour anticiper ces oscillations et de ce fait optimiser les marchandises. Grâce à cela, vous prenez les meilleures décisions sur vos approvisionnements et vos processus de production. Dernière caractéristique importante, il permet de simplifier le processus de planification grâce à sa capacité à prendre en charge beaucoup de données. Planifier devient plus facile lorsque vous avez un jeu de données conséquent.

Différencier le MRP, le PDP et le DRP

Schéma des caractéristiques du MRP, PDP et DRP

Beaucoup de différences délimitent ces trois processus :

  • Le Plan Directeur de Production (PDP) est un plan établi avant le MRP. Il est là pour planifier les articles finis à produire ainsi que les ressources nécessaires à la production de ceux-ci. Cela englobe les besoins en approvisionnement auprès des fournisseurs, les délais de livraison et les capacités en termes de ressources (humaines, budgétaires, équipements). Contrairement au PDP, le MRP calcule seulement les besoins de production en termes de matières premières et produits semi-finis. Il a besoin des données du PDP pour pouvoir détailler les approvisionnements.
  • Le Plan de Distribution (DRP) calcule et anticipe les besoins en stock et en distribution tout le long de la chaîne logistique. D’une part il échéance le schéma logistique du fournisseur jusqu’à la livraison client et d’autre part, il régule les stocks en fluidifiant leur écoulement dans le réseau. Le MRP donne des ordres de fabrication en faisant attention à équilibrer les charges, les capacités ressources et les délais.

Comment réaliser le MRP ?

Schéma des différentes étapes du MRP

Si vous souhaitez réaliser un MRP plusieurs données d’entrées doivent être prises en compte. Les données du PDP sont essentielles pour connaître le volume de production prévu et les délais programmés à cet effet. Grâce à cela, vous pourrez calculer vos besoins d’approvisionnement en matières premières, et connaître vos besoins de fabrication en produits semi-finis. Vous devez ajouter à cela vos données de nomenclatures telles que vos stocks en matières premières, les délais pour obtenir des produits semi-finis. Enfin, vous devez effectuer l’inventaire de vos stocks afin de calculer les besoins de fabrication pour atteindre les seuils de stock calculés au préalable.

À la fin, vous devez obtenir un échéancier sur vos approvisionnements et vos productions. Le but pour vous, savoir quand fabriquer, quand réapprovisionner, en quelle quantité.

Petit bonus : devenez un As des calculs MRP

Il est intéressant de se questionner sur la manière dont on calcule les différents champs du MRP. Tout d’abord distinguons les besoins bruts aux besoins nets. Les besoins bruts sont tout simplement toutes les quantités de composants à acquérir pour pouvoir fabriquer chaque article. Les besoins bruts se calculent très facilement :

Besoins bruts = Besoins induits + Besoins externes

Les besoins nets eux, prennent en compte la dimension des stocks (les stocks finis, et ceux en production) et des commandes fournisseurs. On calcule ces besoins ainsi :

Besoins nets = Besoins Bruts -Stock (fini + en cours) + Commandes fournisseurs attendues

Lorsque l’on veut calculer un stock prévisionnel (Stock1) à une période donnée, il suffit d’effectuer ce calcul :

Stock1 = Stock -1 + Ordres prévisionnelles Fin + Commandes fournisseurs attendues-Besoins brut

Comment DSales peut vous aider ?

DSales est une solution intelligente de prévision des ventes qui fiabilise vos prévisions sur vos stocks et vos ventes. Il vous aide à prendre les meilleures décisions en vous proposant des scénarios d’actions intelligents qui vous calculent directement quelle quantité produire, sur quel produit, quand le produire, quel composant réapprovisionner, et quand le faire. De ce fait, vous n’avez plus ce long travail à effectuer vous-même. Un gain de temps et d’énergie, tout en vous apportant une précision inégalable.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Top