Loading...

 Aligner sa supply chain à sa stratégie omnicanale : de nouveaux défis pour les retailers

Existe-il encore des personnes qui n’ont jamais entendu le terme d’omnicanalité ? Ils doivent être très rares et ce n’est pas peu dire. Tendance retail de cette année 2022, elle s’appuie sur le cross-canal, en connectant tous les canaux, pour amener les retailers vers des commerces unifiés. Pour un petit rappel de ce phénomène, notre article : « Adopter une stratégie omnicanale : Bonne idée ou tendance passagère ? »,vous explique tout ce qu’il faut savoir ! Si elle révolutionne positivement le parcours client en s’intégrant aux nouveaux modes de consommation. Elle chamboule complètement la supply chain traditionnelle, en obligeant une réorganisation de celle-ci. Des nouveaux challenges en perspectives oui, mais qui en valent largement la chandelle.

Et si on faisait un point omnicanal ?

Les flux omnicanaux place le client au cœur de toutes les stratégies en instaurant une proximité avec celui-ci. Il s’est développé en parallèle avec le changement comportemental des consommateurs. La clientèle d’aujourd’hui est ultra-connectée dans son quotidien, elle alterne simultanément entre interactions digitales et physique. Il est habituel, lorsque l’on part dans un magasin, d’avoir son téléphone en main pour regarder en même temps les offres, les avis ou bien même le stock disponible en boutique. On veut un maximum limiter nos déplacements, en les faisant intelligemment en s’informant. L’enjeu des stratégies omnicanales est d’unifier tous les canaux pour coller aux intérêts de tous les clients en leur donnant la possibilité de personnaliser leur propre parcours client. Cela donne aux marketeurs la possibilité de mieux comprendre le comportement client et de l’anticiper, en récoltant plusieurs données. Pour se renforcer, les stratégies omnicanales s’appuient majoritairement sur deux types de parcours :

  • Web-to-store : c’est une stratégie de marketing digitale, qui amène les clients à consulter les produits en ligne pour faire un tour d’horizon, pour par la suite effectuer les achats directement en magasin. Le but, augmenter considérablement le trafic en magasin. Cette technique est à double bénéfice. D’un côté, l’expérience client est boostée, en lui laissant la possibilité de pouvoir analyser les différents produits, de pouvoir être conseillé à tout moment, de pouvoir toucher le produit directement en magasin. De l’autre, l’enseigne touche une nouvelle cible plus digitale, booste son chiffre d’affaires et fidélise ses clients actuels en proposant de nouveaux services. Parmi les différents outils du web-to-store, vous pouvez retrouver le célèbre click and collect, le store locator (savoir tous les points de vente disponibles) ou bien le product locator (savoir la disponibilité d’un produit en boutique).
  • Store-to-web : à l’inverse du web-to-store, cette technique pousse les consommateurs à effectuer leurs achats en ligne lorsqu’ils sont en magasin. Cela peut être intéressant notamment lorsqu’il y a une rupture de stock en boutique et qu’on ne veut pas perdre de client.

L’omnicanalité suggère une toute nouvelle organisation de sa supply chain, qui nécessite du temps, des investissements financiers et salariaux.

Repenser son schéma logistique

La partie la plus impactée de la supply chain est sans nulle doute toute la chaîne logistique. Les différentes possibilités de livraisons obligent les logisticiens à repenser d’une part leur moyen de distribution, mais également de réagencer intelligemment leur entrepôt. Aujourd’hui, suivre une logistique traditionnelle ne permet pas la mise en place d’une stratégie omnicanale. Il faut penser autrement et prendre en compte que cette tendance, suggère qu’il faut du stock à tous les niveaux (digital comme physique), tout le temps, à la demande du client. Il faut savoir jongler entre optimisation de ses coûts et la préservation du standing de tous ses services (respects des délais de livraison, de préparation etc…).

C’est pour cela qu’il est indispensable de faire appel à des systèmes informatiques et des outils d’aide à la décision adéquate qui fluidifient vos différents flux. Entre autres des systèmes ERP, des solutions d’intelligence artificielle qui vous donnent toutes les actions clés en temps et en heure. Tout en vous assurant des prévisions fiables qui permettent anticipation et optimisation de vos stocks.

Par ailleurs l’omnicanalité réorganise l’ensemble des branches d’une entreprise, non pas seulement le marketing ou la supply chain comme on pourrait le croire. Alors attention à prendre en compte tous ces changements avant de vous lancer dedans.

Quelle réorganisation pour sa supply chain ?

Maintenant que tout cela est dit sur la logistique, qu’elles sont les marches à suivre ? Et bien, 4 grandes étapes sont à revoir :

  •  La gestion de vos stocks : bien évidemment l’une des démarches les plus importantes est la nouvelle organisation de vos stocks. Alors là malheureusement nous n’avons pas une organisation miracle à vous donner. Les business sont tellement différents des uns des autres, que vous devrez adapter vos stocks, leurs allocations et les réapprovisionnements en fonction de vos différents canaux physiques et digitaux. C’est à vous de tester et de voir s’il est préférable de garder des stocks communs ou de les différencier selon leurs allocations. Par contre, ce qui peut vraiment vous faciliter la vie, ce sont toutes les solutions IA et les ERP dont je vous ai parlé un petit peu plus haut.
  • La connexion entre tous vos systèmes informatiques : navré de vous informer que vous ne pourrez pas arriver à instaurer une stratégie omnicanale sans une connexion en temps réel de tous vos logiciels. Ce qui va primer dans la bonne gestion sera le fait que chacune de vos équipes puisse établir des consensus et voir le travail, les modifications et l’avancée des uns et des autres. Cela englobe en autre les logiciels comme PIM, comme les CRM ou bien même le WMS. Pour vous illustrer un exemple, le marketeur doit être au courant des stocks disponibles à tout moment pour pouvoir élaborer un assortiment optimal de ses produits dans l’ensemble des réseaux.
  • Une logistique propre à vos différents modes de livraison : la diversité des modes de livraison est l’une des caractéristiques premières de l’omnicanalité. Entre livraison à domicile, livraison express ou bien livraison en magasin, les retailers doivent savoir jongler entre tous ces modes. Cela suggère que vous devez anticiper la distribution et l’écoulement de manière millimétrée pour chaque canal, tout en ayant en tête que cela en va de la pérennité de la satisfaction de vos clients. En autre vous devez faire un choix judicieux sur vos modes d’étiquetage pour suivre vos colis et vos différents transporteurs.
  • La préparation des commandes : là ici c’est encore un grand changement en préparation. Et nous serons encore obligés de vous dire que cette réorganisation dépendra bien évidemment de vos business et de ce que vous proposez. L’omnicanalité suggère une préparation des commandes hétérogènes selon le type de canal. Vous pourrez tout aussi bien passer d’une commande client personnalisée à une commande de masse pour votre réseau. Vous devez donc adapter l’ordonnancement de vos commandes à vos différents canaux et vos différentes commandes. Nous vous suggérons deux choses, de revoir votre picking en entrepôts et de revoir les stocks en boutiques de telles sortes que le « click and collect » par exemple puisse être possible.

En quoi DSales peut vous aider ?

DSales est une plateforme intelligente de prévision des ventes, qui aide les commerçants dans leurs décisions du quotidien. C’est une solution idéale lorsque vous mettez en place une stratégie omnicanale, car elle vous aide sur plusieurs points :

  • Consensus entre vos équipes : DSales connecte vos équipes notamment marketing, commercial et supply chain sur une même plateforme. Chacune des équipes peut avoir une vision sur le travail de chacun. Chaque modification, problèmes est disponible en temps réel, pour permettre des consensus.
  • Allocation de vos stocks dans votre réseau : le travail le plus difficile dans l’omnicanalité est l’écoulement des flux de manière exacte et fluide sur l’ensemble du réseau. Ici, DSales vous indique toutes les marches à suivre pour les distribuer. En autre, l’assortiment dans chacune de vos boutiques, les quantités et les dates à laquelle les effectuer. Tout ça grâce à l’émission d’alertes et d’actions clés.
  • Optimisation de vos stocks : en anticipant la demande client, DSales vous indique tous les réapprovisionnements, les volumes et les dates à laquelle les effectuer. Vous êtes guidé sur l’ensemble de vos circuits de production, vous savez quand produire, en quelle quantité et quels stocks vous devez prévoir sur l’ensemble de votre réseau, entrepôt compris.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Top